Installations existantes : les prestations de contrôle

Conformément à la loi sur l’eau, la Communauté de Communes doit effectuer le contrôle des installations d’assainissement non collectif (habitation non raccordée au réseau d’égout communal).

Ce contrôle permettra de vérifier l’existence d’une installation, son fonctionnement et son entretien, d’évaluer les dangers pour la santé des personnes ou l’environnement, d’évaluer la conformité ou la non-conformité de l’installation.

Nous vous rappelons que conformément au Code de la Santé Publique, les agents du service d’assainissement ont accès aux propriétés privées pour procéder à la vérification des installations d’assainissement non collectif.

Il existe deux types de contrôles des installations existantes :

  • Le contrôle diagnostic, premier contrôle d’une installation qui permet d’identifier la filière, son état, ses non conformités et de préconiser des actions de réhabilitation… Ce contrôle est d’un montant de 153 €.
  • Le contrôle périodique de bon fonctionnement qui fait suite au contrôle diagnostic, selon une périodicité liée à la conformité (5 ans pour les installations non conformes, 7 ans pour les installations conformes avec réserves et 10 ans pour les installations conformes). Ce contrôle est d’un montant de 102 €.

En cas de vente de votre maison, vous aurez besoin d’un certificat de contrôle de votre installation daté de moins de 3 ans. La demande d’intervention devra nous être faite, 15 jours, au minimum, avant la vente.

Haut de page